Atelier Web Social

@EGC 2010

Programme


Conférencier invité dans le cadre de l'atelier :

Alexandre Passant (Digital Enterprise Research Institute - National University of Ireland, Galway)
De l'intérêt du Web Sémantique pour le Web Social, et réciproquement. (Abstract)

Programme de la journée:

  • 09h00 - Ouverture de l'atelier
  • 09h30 - Découverte de communautés par analyse des usages,
    L. Abrouk, D. Gross-Amblard, D. Leprovost
  • 10h00 - Analyse statique et sémantique de réseaux sociaux d'entreprises et institutions : vers un modèle multidimensionnel convergent,
    C. Thovex, F. Trichet

  • 10h30 - Pause

  • 11h00 - Vers une constitution automatique des réseaux d'entreprises collaboratifs à partir du web,
    K. Hajlaoui, X. Boucher, M. Beigbeder
  • 11h30 - Robustesse de communautés émergées des graphes sociaux issus des réseaux de communication,
    S. Lemmouchi, M. Haddad, H. Kheddouci
  • 12h00 - Stochastic Networks,
    C. Basileu, S. Benamor, M. Bui, A. Bounekkar, N. Kabachi, M. Lamure, M. Toumi

  • 12h30 - Déjeuner

  • 14h00 - Keynote : De l'intérêt du Web Sémantique pour le Web Social, et réciproquement,
    Alexandre Passant (Digital Enterprise Research Institute - National University of Ireland, Galway)
  • 15h00 - Une architecture multi-agents pour la découverte et la construction de profils utilisateurs distribués,
    A. Chouchane, A. Bouzeghoub

  • 15h30 - Pause

  • 16h00 - Une méthode mixte d'analyse d'un réseau social : classification prétopologique et centralité d'intermédiarité,
    V. Levorato
  • 16h30 - L'ontologie NiceTag : les tags en tant que graphes nommés,
    A. Monnin, F. Limpens, D. Laniado, F. Gandon
  • 17h00 - Un Wiktionnaire Multilingue et Multiculturel pour les Sciences Sociales et Humaines,
    L. Khelifa, N. Lammari, H. Fadili, J. Akoka

  • 17h30 - Conclusion et futures directions
  • 18h00 - Fin de l'atelier

Résumé du conférencier invité

Ces dernières années ont vu la montée en puissance de deux visions du Web: d’un coté le Web Sémantique, qui propose des formalismes de représentations unifiées dans une optique d’échange et de compréhension des données à l’échelle du Web; de l’autre le Web Social (ou Web 2.0) vision plus pragmatique qui met l’accent sur la place centrale de l’utilisateur au sein de la démarche de production de contenus. Si celles-ci ont souvent été opposées, nous montrerons dans cet exposé en quoi elles ne sont en réalité pas contradic-toires mais au contraire complémentaires et de quelle manière elles peuvent bénéficier chacune des apports de l’autre.

Ainsi, nous présenterons d’une part l’intérêt des formalismes du Web Sémantique (RDF, RDFS, OWL, SPARQL) pour la représentation et l’interrogation de données issues d’applications Web 2.0. Plus spécifiquement, nous détaille-rons le rôle joué par des ontologies comme FOAF - Friend Of A Friend - et SIOC - Semantically-Interlinked Online Communities - dans ce contexte, ainsi que différentes applications reposant sur les standards précédents. D’autre part, nous détaillerons en quoi les paradigmes mis en avant par le Web Social (par-tage, collaboration, ouverture) permettent la création à grande échelle de connaissances représentées selon les formalismes précédents, notamment au sein l’initiative Linking Open Data, que cela se fasse par l’intermédiaire d’exporteurs pour des applications Web 2.0 existantes ou via de nouveaux sys-tèmes comme les wikis sémantiques.

De plus, tout au long de cet exposé, nous présenterons différentes applications actuellement déployées sur le Web ou en entreprise et mettant en avant cette complémentarité entre Web Social et Web Sémantique, conduisant a un Web optimisé a la fois pour les humains et les machines, au niveau des modes de publication pour le premier et de la modélisation des données pour le second.